Bienvenue sur le site

de l'Association des Compliance Officers de Monaco

Le mot du Président

Très chers Membres de l’AMCO,

Dans un contexte sanitaire inédit, les membres du Conseil d’Administration de l’Association Monégasque des Compliance Officers (AMCO) n’ont pas chômé en prenant part aux récents changements et évolutions relatifs au dispositif monégasque de lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la corruption (LCB/FT-C). 

Au quotidien, outre leur rôle de Compliance Officer au sein de leur entité, s’ajoute celui de représenter cette profession par le développement et la promotion de l’association. Elus en assemblée générale pour une durée de 2 ans, ces hommes et ces femmes ont ainsi pour mission de défendre la profession mais aussi de travailler en étroite coopération avec les autorités, les associations et chambres économiques ou professionnels de la Place afin de proposer des initiatives en vue de l’amélioration des textes LCB-FT/C.

« Un exemple récent en date, l’invitation du Conseil National d’entendre les associations professionnelles dans le cadre du projet de loi 1.008 (texte portant sur la transposition en droit local de la 5e Directive LCB/FT-C). Nous avons été auditionnés et avons pu pour faire part de nos commentaires concernant ce projet de loi. Cet échange a été très constructif et nous avons eu la satisfaction de voir que certaines de nos propositions ont été reprises par la loi adoptée.

Dernièrement, le SICCFIN (Service d’Information et de Contrôle sur les Circuits FINanciers), lors d’un second point d’étape de l’ENR (Evaluation Nationale des Risques), a fait intervenir les acteurs des secteurs public et privé. A cette occasion, nous avons été invités à nous exprimer et avons rappelé notre contribution à cette œuvre collective. Cette réunion a permis d’ailleurs de mesurer les avancées importantes de réduction des vulnérabilités de la Principauté. 

Autre sujet, nous sommes sollicités pour apporter notre expertise à la rédaction des lignes directrices et guides pratiques spécifiques que le SICCFIN prépare actuellement.

Sur le volet formation, l’AMAF, qui a proposé un dispositif de certification des compliance officers du secteur financier, nous a invité à participer à la conception de ce nouveau cadre. Bref, les sujets ne manquent pas ! » pour reprendre les mots du nouveau Président, Emmanuel Montigaud.

Créée il y a plus de 20 ans sous l’égide de l’AMAF (Association Monégasque des Activités Financières) et du SICCFIN, l’AMCO apporte, en étroite collaboration avec l’AMAF pour le secteur financier, son expertise quant aux différents projets et évolutions réglementaires et organise périodiquement des conférences et formations.

Ayant pour objet de réunir et de représenter les compliance officers de la Place, elle favorise les échanges d’informations et d’expériences entre les membres appartenant aux différents secteurs.

Les membres adhérents de l’AMCO sont des compliance officers à plein temps ou pour les petites structures exerçant cette responsabilité en plus d’autres fonctions. Le métier de compliance officer est notamment de s’assurer du respect des réglementations et procédures applicables. Il (elle) vérifie la conformité de l’activité. Sa mission fondamentale est de prévenir le risque de non-conformité. Le cas échéant, le compliance officer effectue une déclaration auprès de l’autorité compétente en cas de transaction suspecte.

Comptant de plus de 160 membres actifs, l’AMCO représente à ce jour 9 secteurs d’activité et tient des réunions régulièrement avec ses membres. Elle souhaite continuer d’élargir sa base pour intégrer davantage de professions assujetties. Ces nouveaux acteurs pourront ainsi bénéficier de l’expérience des professionnels déjà présents au sein de l’AMCO et renforcer par la même occasion la multisectorialité de l’association. Nul doute que l’enthousiasme et la volonté affichée par les membres du CA de remplir à bien ses missions porteront leurs fruits dans les mois à venir.

Bien à vous,

Le Président

Emmanuel Montigaud